Aussi claires qu’ingénues

Notes en hautes altitudes – plaque de métal, sérigraphie sur papier autocollant, tige filetée, céramique, environ 230 x 70 x 50 cm, 2019

shqipe gashi
Notes en hautes altitudes est une sculpture réalisée en plaques de métal et se maintien en tension par deux points de fixations qui lui confèrent cette forme. Ce volume créer une occupation de l’espace spécifique à sa mise en tension, et c’est dans cet espace que sont appliquées de petites sculptures en céramique représentant des gentianes. De grands lés de stickers sérigraphiés sont collés sur les plaques. 

AUSSI CLAIRES QU’INGÉNUES
Exposition du 22.02.19
Sur une proposition de Shqipe Gashi
Avec :
Camille Besson
Guizzo Luca
Romain Grateau
Les sculptures sont déposées de façon assez classique dans cette partie de la salle. Ni machinerie, ni fumisterie, elles sont plantées dans le décor, stoïques, confrontées à leur propre antithèse. Laissées à la vue, de manière prosaïque, elles ne semblent rien cacher. Il faudra repasser pour le spectacle de marionnettes. On remarque leur volonté de bouger et d’étendre leur cadre. Elles se font à chaque fois rattraper par leur nature. Leur volume, leurs matériaux aboutés supposent qu’on tourne autour, qu’on s’y attarde. Elles vivent, seulement pour l’instant supposé du déclic esthétique, au bonheur la chance. Elles sont obligées de se serrer les coudes, impossible de les déboulonner, le cloisonnement de l’espace les rapproche, en vain on leur trouve des points communs. Une bande à part qui à première vue accepte sa propre image décorative. Elles tentent de résister à la pression politique ambiante, au temps, comme des nihilistes.
shqipe gashi
shqipe gashi, camille besson, romain grateau, luca guizzo